Dois-je installer une sous-couche pare-vapeur séparée ou intégrée ?

Vous craignez que votre sol soit endommagé par l’humidité de la chape ? Voici ce que vous devez savoir sur les sous-couches résistantes à l’humidité.


Pourquoi un pare-vapeur est-il nécessaire ?

Si vous avez une sous-couche en béton ou une chape ou si vous disposez d’un chauffage par le sol, de l’humidité peut apparaître et potentiellement endommager votre sol ou son système Uniclic. Même les sous-couches installées il y a plusieurs années peuvent dégager de l’humidité. Dans ce cas, l’installation d’un pare-vapeur est une absolue nécessité.



Intégré ou séparé : selon l’épaisseur

Pour protéger complètement votre sol, vous pouvez opter pour une sous-couche munie d’une membrane intégrée résistante à l’humidité. Puisque la sous-couche et le pare-vapeur sont totalement intégrés, vous pourrez économiser jusqu’à 50 % de temps d’installation.

Si vous optez pour un pare-vapeur séparé, comme la sous-couche Quick-Step Screen, vous devez vous assurer que celui-ci est suffisamment épais. Quick-Step vous conseille d’installer un pare-vapeur présentant une résistance à la vapeur égale à celle d’une couche d’air d’au moins 75 m d’épaisseur. Ainsi, votre sol reste protégé contre tout dégât lié à l’humidité.